Phare Cap Fréhel – Fréhel

Phare Cap Fréhel – Fréhel

  • 32.85 m
  • 67.7 m
  • 1950
  • 1979
  • 1993
  • 145
  • Halogénure métallique 1 000 W
  • Tournante BBT à 4 panneaux, focale 0,50 m
  • 29
  • FI(2) W 10s
  • Corne 2 sons 60 s
  • Tour carrée en maçonnerie de pierre de taille centrée à un bâtiment en forme de U

Le phare du cap Fréhel sécurise le passage de la baie de Saint-Brieuc vers la rade de Saint-Malo
Le phare actuel est le troisième érigé sous les ordre de Jean Boyet à cet emplacement.

Le premier phare

A l’époque des travaux de fortifications de côtes bretonnes, Vauban propose l’édification d’un tour. Ce premier phare construit en 1702 reprend les plans du Phare Le Stiff – Ouessant. Au départ, allumé uniquement l’hiver, en 1717 la marine décide de son allumage toute l’année. Sa portée passe de 15 à 21 milles.

Le second phare

Pour mettre en place une lentille de Fresnel et devant l’état de ce premier phare Léonce Reynaud décide la construction d’une nouvelle tour de 22 m de haut. L’allumage a lieu en 1847.

Le troisième phare, actuellement en service

Suite au dynamitage du second phare le 11 août 1944, la vieille tour Vauban est remise en service le temps de la mise en service d’une nouvelle tour. Commencée en 1946, l’allumage a lieu en 1950

 

Situé à plus de 100 mètres au dessus du niveau de la mer, le phare est l’un des 5 phares français les plus puissants avec une portée de plus de 53 km.

Le phare se visite à la belle saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.