Phare Le Créac’h – Ouessant

Phare Le Créac’h – Ouessant

  • 54.85 m
  • 70 m
  • 1863
  • 1888
  • 2017
  • 250
  • 4 lampes aux iodures métalliques de 2 000 W
  • 500 000 000 cd
  • 4 optiques double sur 2 niveaux, focale 65 cm
  • 32
  • Fl(2) W 10s
  • 2 vibrateurs
  • Tour cylindrique en maçonnerie lisse formant groupe avec divers bâtiments en forme de U

C’est la coupure entre la Manche et l’Atlantique. Identifiable par sa tour de 55 m de haut (75 m par rapport au niveau de la mer), à bandes blanches et noires, il guide l’entrée des bateaux dans la Manche. Allumé en 1863, électrifié en 1888, doté d’un feu-éclair en 1901 et de lampes au xénon en 1971, le Créac’h, qui signifie  » promontoire « , est l’un des phares les plus puissants du monde.

La disposition de ses 4 lentilles sur 2 niveaux est unique en son genre ; 2 éclats blancs toutes les 10 secondes ; sa portée est de 80 milles. Le Créac’h balise l’une des routes maritimes les plus fréquentées de l’Atlantique. Un puissant radio-phare et une corne de brume portant à 18 km complètent son équipement. Le phare ne se visite plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.