Phare Pontusval – Brignogan

  • 14.5 m
  • 16 m
  • 1869
  • 1951
  • 2003
  • 52
  • lampe halogène de 100 W
  • 10
  • secteur blanc et rouge 12 s

Le Phare de Pontusval est construit sur la pointe de Beg-Pol de Brignogan Plages. Sa construction fait suite à de nombreux naufrages sur cette côte parsemée de rochers qui s’avèrent être de vrais pièges pour la navigation. Il éclaire la côte des légendes dans la continuité du Phare Ile Vierge – Plouguerneau et le Phare Ile de Batz – Batz  renforçant ainsi la sécurité des marins dans ce secteur où le courant est fort et la brume fréquente.

Cette construction typique maison-phare est composée d’un tour carrée dont l’escalier dessert le grenier de la maison. Entourée par les rocher, l’enceinte protège la maison et quelques dépendances. Le corps de garde est constitué d’un couloir permettant d’accéder à deux magasins et la chambre de veille.

Proche du village de Mèneham, il est probablement le premier phare du Finistère dont le gardien de phare est une femme. Marie-Perrine Messager, veuve de Joachim Messager mort au phare de Pontusval en février 1889, prend la suite de son mari et assure l’allumage du phare.  A 75 ans, elle laisse sa place à sa fille, Joséphine Marie Perrot, elle-même mariée à un gardien de phare.

La maison-phare n’est pas ouverte au public. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 23 mai 2011.

Photographies du phare de Pontusval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *