Phare Saint Mathieu – Pointe du Conquet

Phare Saint Mathieu – Pointe du Conquet

  • 37 m
  • 58 m
  • 1835
  • 1932
  • 1996
  • Lampe aux iodures métalliques de 250 W – 220 V
  • Tournante 1 éclat 2 panneaux
  • 29
  • 1 éclat blanc, 15 secondes

Le phare de Saint Mathieu est un phare majeur des côtes Françaises. Construit dans les ruines de l’Abbaye, le phare actuel date de 1835. Utile avant la création du rail d’Ouessant, il balisait la pointe Nord Ouest du Finistère où transitait les bateaux vers le Nord.

Situé sur la commune de Plougonvelin, le phare de Saint Mathieu est l’héritage d’une volonté forte de balisée l’entrée de la rade de Brest. En 1250, un fanal est positionné en haut d’une tour carrée haute de 40m située dans l’enceinte de l’abbaye. En 1689 une lanterne vitrée remplace le foyer ouvert. Ce nouveau système est ensuite déployé pour remplacer les foyers ouverts des autres phares.

  • 1835 : Construction du phare actuel
    • Signal : feu à éclipses de 30 secondes en 30 secondes
  • 1860 : Combustible : Huile de Colza
  • 1911 : Installation d’une cuve à mercure
    • Modification du signal : feu à éclat d’une période de 15 secondes
  • 1932 : Electrification
  • 1963 : Peinture blanche, bande rouge au sommet et écriture de « SAINT-MATHIEU » en rouge
  • 1996 : Automatisation du phare
  • 2006 : Départ des gardiens
  • 2010 : Classement en monument Historique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.